Gagner votre liberté financière grâce aux partenariats immobiliers

L’idée d’acheter des immeubles en partenariat ne date pas d’hier. Plusieurs le font déjà en couple pour l’achat d’une maison. Mais pour les investisseurs qui souhaitent s’élever au-dessus de la mêlée et réussir en grand… acheter une maison ne suffit pas. Pour maximiser vos chances de gagner votre liberté financière, il vaut mieux mettre les bouchées doubles et multiplier les acquisitions. Parce que Rome ne s’est pas construite en un jour… voici, la façon la plus simple de gagner votre liberté financière via les partenariats immobiliers !

« Il est toujours préférable de posséder 50% de 10 millions que 100% d’un million. » 😉

Le meilleur modèle de partenariat ever

De tous les modèles de partenariat, un seul est à mon avis simple, efficace et viable à long terme! Un seul type de partenariat a déjà fait ses preuves et surtout ne vous impose aucune limite : le partenariat 50 / 50 entre un investisseur immobilier et partenaire(s) financier(s). Dans ce type de partenariat, un investisseur immobilier amène sur la table les opportunités et fait 100% du travail. De l’autre côté un partenaire financier amène 100% de l’argent et ne s’occupe de rien, sinon que de zyeuter si le projet respecte le cadre financier et l’échéance prévue. À la fin du projet les deux parties se séparent les profits à 50 / 50 et récidivent encore et encore.

« Vous êtes-vous déjà demandé comment certains investisseurs immobiliers à succès pouvaient accumuler des centaines de portes en quelques années ? »

Réunir les deux solitudes

Le premier problème c’est que les gens les plus fortunés ont souvent les mains liées par les affaires courantes de leur(s) entreprise(s). Les médecins, entrepreneurs à succès, pharmaciens propriétaires, etc, n’ont pas le temps de trouver, analyser, calculer, négocier, acheter, optimiser, louer, et revendre des immeubles. Bien que ces gens d’affaires désirent profiter des forts rendements que procure l’immobilier, ils n’ont souvent pas le temps ni les compétences pour y arriver.

Le deuxième problème c’est que les investisseurs immobiliers en puissances qui possèdent toutes les compétences pour multiplier les transactions gagnantes manquent souvent cruellement de fonds. Et comme l’immobilier est avant tout « un business » de financement, aussi talentueux soient-ils, ils finissent toujours par manquer d’argent !

« Réunir le talent et le capital : 1+1 =3 »

Comment débuter
en lion dans les partenariats immobiliers ?

Évitez à tout prix les ambiguïtés. Choisissez dès le départ si vous mettez l’argent sur la table ou votre savoir-faire . C’est blanc ou noir. En affaires, mieux vaut éviter les zones grises !

Ne mélangez jamais le temps et l’argent !

À mon sens le pire partenariat, et le plus commun, c’est le bon vieux partenariat 50 / 50 entre deux vieux copains.  Deux amis sensiblement avec les mêmes moyens financiers qui injectent 50% de l’argent et 50% de leur temps. Lorsque les tâches sont séparées 50/50 il y a inévitablement un débalancement. C’est un peu comme embarquer dans un travail d’équipe à l’école. Invariablement, il y a toujours un coéquipier qui se ramasse à faire le gros de l’ouvrage, ou pire, qui doit recommencer tout le travail bâclé. 😉

« Mieux vaut ne jamais amalgamer le temps et l’argent. Car à bien des égards, ce type de partenariat immobilier s’apparente drôlement à une relation de couple. Et vous savez ce qui se passe avec les couples au Québec ? Ils divorcent ! » 😉

Parce que ça va arriver

Je vous passe un papier que l’investisseur qui sera obligé de mettre un plus de jus de bras que son partenaire l’aura sur le cœur en maudit. Imaginez-vous avoir l’impression de travailler davantage que votre associé pendant 25 ans. 😉 25 ans d’iniquité ? Si vous avez un minimum d’orgueil, je vous donne 2 ou 3 ans avant de claquer la porte et de « gueuler » tout votre lexique de gros mots. 😉

« Dans les conditions actuelles du marché , je crois qu’il faut aborder les partenariats immobiliers davantage comme un idéal à atteindre plutôt qu’un mal nécessaire. »

Comment bien choisir ses partenaires ?

Le nerf de la guerre dans le domaine du partenariat est sans aucun doute de trouver le(s) bon(s) partenaire(s). Pour véritablement réussir en partenariat, vous devez bien évaluer le potentiel d’un partenaire.

Prenez garde au  premier venu qui va vous crier dans l’oreille «  J’ai trouvé un deal ! » Être excité par un immeuble en rabais ça arrive à tout le monde, mais on ne construit pas un empire avec ça.  « Si vous cherchez un investisseur immobilier, assurez-vous qu’il soit capable de vous apporter plusieurs deals. En revanche, si vous cherchez un partenaire financier, essayez d’en trouver un avec les poches profondes, qui pourra vous financer plusieurs projets. » C’est votre système et votre vision à long terme qui vous rendra riche en immobilier.  Pas des petits deals à gauche à droite.

« La dernière chose que vous désirez être, c’est d’être un One Hit Wonder.  » 😉

Entre partenaires vous devez avoir du fun, du respect mutuel et être un joueur d’équipe. Si au moindre problème vous êtes du genre à appeler votre mère ou votre avocat, aussi bien oublier le partenariat. 😉

« Le problème c’est que le savoir-être ne s’apprend pas, soit vous l’avez, soit vous ne l’avez pas. » 😉

Comment éviter les risques ?

Le meilleur moyen d’éviter les risques est d’étudier la feuille de route des partenaires potentiels et de faire vos vérifications diligentes. Son argent est-il clean? Son historique est-il solide? Aussi la forme juridique du partenariat n’est pas à négliger.

Pour accélérer les choses

L’idéal est d’agrandir votre réseau de contacts et de communiquer avec des investisseurs immobiliers à succès et des partenaires financiers solides qui sont déjà passés par là. Réseauter c’est la clé!

Conclusion

Pour réussir en partenariat immobilier, votre modèle d’affaires doit être solide et efficace. Exigez que les choses soient simples et limpides. Et respectez vos champs d’expertise : soit le temps ? Ou soit l’argent ?  Contrairement à l’adage qui dit : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », avec l’expérience je vous dirais plutôt : « Ensemble on va plus vite et infiniment plus loin ! » …

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic Goulet-Lapointe

Ps : Pour ne rien manquer va donc aimer ma page Facebook : Mieux Investir et mets-là par défaut prioritaire.  Si les partenariats immobiliers vous intéressent, on a déjà un point en commun. Si vous désirez réussir en immobilier, envoyez un signe à l’univers! Remplissez le formulaire ci-dessous :

Pour aller plus loin vous devriez lire : Acheter un immeuble locatif en groupe ?

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

Commentaires

commentaires

Facebook Comments

%d blogueurs aiment cette page :