Et si votre maison cessait d’être une dépense ?

De nos jours, ce ne sont pas les idées qui manquent pour rentabiliser votre maison. Un « Bachelor » au sous-sol ? Du AirBnB la fin de semaine ? Parmi toutes ces alternatives pour gagner des revenus supplémentaires, une seule demeure simple comme bonjour. Ici, pas besoin de construire un appartement au sous-sol ou convaincre votre conjoint/conjointe d’accueillir des étrangers le week-end pour faire la piastre. Ici, pas de trouble, pas de gestion, pas de paperasse… Voici donc comment utiliser votre marge de crédit hypothécaire pour que votre maison vous rapporte un second salaire. 😉

Emprunter de l’argent à rabais

À moins que vous soyez un futur médecin ou que vous fassiez partie des 0.1% les plus riches au pays… jamais une institution financière ne vous permettra d’emprunter à faible taux d’intérêt des montants d’argent dans les 6 à 7 chiffres sans des garanties hypothécaires. Si tout comme moi, vous faites partie de la classe moyenne, votre seule chance d’emprunter beaucoup d’argent à petit taux est d’utiliser votre marge de crédit hypothécaire.

Comme à la Guerre des Clans

Nous avons demandé à 100 Québécois et Québécoises : Pour quelles raisons êtes-vous le plus susceptible d’utiliser votre marge de crédit hypothécaire?

40 – Rénover la cuisine
22 – Un voyage dans le sud
18 – Une nouvelle voiture
12 – Un imprévu
8 – Agrandir la maison

En vrai, 99,9 % des adultes que je connais ont toujours utilisé leur marge de crédit hypothécaire dans l’optique de se gâter… Y.O.L.O 😉

Changer de paradigme

Je conviens qu’il est parfois nécessaire de se faire plaisir, mais de là à s’endetter pour se gâter ? 😉 Et si vous investissiez d’abord pour vous gâter par la suite ?

Emprunter entre 3 et 5 % ?

C’est bien beau emprunter sur votre marge de crédit hypothécaire pour investir, mais encore faut-il que vous soyez capable de générer un rendement supérieur à votre taux d’emprunt.

L’idée n’est pas de jouer votre maison au casino

Effectivement vos placements devront être le plus sûrs possible. Ce n’est pas le temps de « gambler » votre maison sur la cryptomonnaie, le cannabis, ou tout autre placement à la mode sous prétexte que votre chum dans la chambre de hockey a fait une belle passe de « cash » avec ça.

Où diable obtenir 10% de rendement ?

10% de rendement peut paraître énorme si vous comparez ça avec vos fonds communs de placement, les rendements de votre CPG, ou les belles paroles de votre conseiller à la caisse populaire. Je crois qu’une bonne question à vous poser est : où croyez-vous que les plus riches investissent leur argent ? Quelques idées : l’immobilier, le prêt privé, le marché dispensé, les actions à dividendes, alouette !

« À force de suivre les habitudes de la classe moyenne, on finit par terminer sa vie dans la moyenne. »

Rien de compliqué

Par exemple, vous empruntez 100 000$ sur votre marge hypothécaire à 4%. Ensuite vous investissez ce même 100 000$ à 10% en maximisant votre CELI. Une fois les intérêts sur votre marge hypothécaire remboursés (-4 000$) et les impôts payés sur la partie placée hors de votre CELI (-1 500$). Il vous restera, selon votre taux d’impôsition, environ 4 500$ clair dans les poches.

Vous aurez donc approximativement chaque année 4 500$ de plus à réinvestir. Imaginez si vous possédez 400k de disponible sur votre « Marge Atout ». En un an vous pourriez vous offrir une nouvelle cuisine à 18 000 $ sur le bras de vos placements. 😉

Astuces

Demandez à votre conseiller financier de voir l’historique des rendements des placements à travers le temps. Visez la stabilité et la solidité des entreprises. Diversifiez vos placements. L’idée est de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier.

Évidemment dans tout type d’investissement, il y a des risques !

Pour les éviter, mieux vaut demander conseil à un expert. Si vous voulez obtenir un excellent conseiller financier allumé, écrivez-à info@mieuxinvestir.ca ou textez-moi 514-716-3383 et je vous mettrai en contact avec un conseiller financier près de chez-vous qui se spécialise dans les revenus de placements!

Conclusion

Faire travailler sa marge hypothécaire devrait être le réflexe de tout bon investisseur. Pensez-y, vous avez la chance d’emprunter à faible taux pour faire travailler au maximum cet argent dans votre CELI à l’abri de l’impôt. Bref, je sais que ce n’est pas pour tout le monde… À vous de choisir si vous préférez vous gonfler la bedaine en vous vantant que votre maison est finie de payer, ou si vous préférez faire travailler votre maison et vous offrir au minimum un congé de taxes municipales et scolaires année après année. 😉

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic

PS. Si vous désirez aller plus loin, remplissez le formulaire ci-bas & si tu penses comme moi va donc aimer ma page Facebook: Mieux Investir

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

 

Commentaires

commentaires