Flip immobilier : il faut que ça brille !

Aujourd’hui je vous raconte l’histoire d’Éric un investisseur immobilier qui a réussi à gagner 30 000$ en 3 semaines sans investir un seul sou de sa poche ! Éric n’est pas un magicien et ne possède probablement pas plus de connaissances en immobilier que vous . Ce qui distingue Éric de la masse des investisseurs immobiliers « wanna be », c’est qu’Éric ne fait pas seulement que zieuter les fiches des maisons sur Centris… Éric visite les immeubles et dépose des offres d’achats. Voici donc comment il a réussi à gagner , grâce à une bonne dose de Monsieur Net et un peu de jus de bras, un gros 30 000$ en moins de 21 jours grâce à un flip immobilier .

L’opportunité

Éric avait localisé une belle petite maison en manque d’amour en plein cœur de Trois-Rivières. La maison était tellement bordélique qu’Éric a pu la négocier de manière draconienne. Une maison à 33% de rabais ce n’est pas banal! L’état général de la maison était bon, mais elle avait besoin d’un méchant ménage! Ah! les maisons de fumeurs qui sont si repoussantes… Mais avec Monsieur Net c’est si net que ça brille. 😉

Le problème

Si vous avez déjà flippé, vous savez comme moi que les institutions financières traditionnelles ne sont pas chaudes à l’idée de financer des flips. Promesse d’achat acceptée en mains Éric avait 14 jours pour trouver 86 000$ cash. Éric m’a donc contacté pour me demander conseil. En plus de lui donner une couple d’idées pour optimiser son flip immobilier, je lui ai transmis le contact d’un bon prêteur privé.

La solution

Éric a expliqué son opportunité au prêteur privé et celui-ci était intéressé à le financer. La journée même, ils se sont rencontrés au bureau du prêteur. Il faut dire qu’Éric avait déjà tous les papiers en mains et était très bien préparé pour lui vanter son projet. À la fin de la rencontre, tout était signé et Éric obtenait sa date de rendez-vous chez le notaire pour le prêt. Quelques jours plus tard, Éric signait l’acte de vente et prenait possession de la maison.

Le résultat

À l’heure actuelle la promesse d’achat a été acceptée à 86,000$ et le prix de revente espéré est de 130,000$. Si on enlève les frais de financement, les frais d’acquisition, les frais de détention et les dépenses relatives au paiement pour le jus de bras nécessaire au nettoyage de la maison, il y a un profit potentiel d’environ 30,000$. Au moment d’écrire ces lignes, Éric a une promesse d’achat acceptée à 125,000$ et il ne reste plus aucune condition en force. La transaction pour la revente de la maison va se faire dans quelques jours.


Au final, il va rester 30 000$ dans les poches d’Éric. Et le plus beau dans l’histoire c’est qu’il n’a pas investi une seule cent de sa poche!

Comment tirer avantage des prêteurs privés ?

Conclusion

On raconte souvent que cela prend de l’argent pour faire de l’argent, c’est plutôt vrai, mais cet argent ne doit pas être nécessairement être le vôtre! Pendant que la majorité des investisseurs immobiliers trouvent toutes sortes de prétextes pour rester immobiles, Éric a compris qu’il vaut mieux emprunter de l’argent à un prêteur privé que de piétiner sur les lignes de côté. De nos jours avec toute l’information disponible sur Google… vous n’avez aucune excuse pour ne pas réaliser vous aussi des flips immobiliers grâce à votre fidèle moppe et à la puissance de Monsieur Net! Eh oui, faire le ménage n’aura jamais été aussi payant !

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic Goulet-Lapointe

PS: Pour ne rien manquer, va donc aimer ma page Facebook et ajoute la à tes alertes: Mieux Investir

Pour obtenir plus d’opportunités ou de conseils:

Commentaires

commentaires

Facebook Comments

%d blogueurs aiment cette page :