Le secret pour obtenir un meilleur taux d’intérêt sur votre hypothèque actuelle

Dans le monde de l’argent, il y a des mots que l’on prononce rarement. Le terme subrogation fait partie de ce vocabulaire qui semble réservé à l’élite mondaine. 😉 Chose certaine si vous payez actuellement un taux d’intérêt de plus de 2.41% et que vous êtes propriétaire occupant, vous êtes peut-être sur le point d’économiser des milliers de dollars… et ce juste parce que vous aurez appris à tirer profit du mot «subrogation». 😉

Qu’est-ce que la subrogation?

La subrogation vous donne le droit et le plein exercice de trouver de meilleures conditions hypothécaires ailleurs et de transférer votre solde hypothécaire chez un autre créancier hypothécaire tout en conservant les mêmes termes et conditions que votre hypothèque actuelle.

Concrètement

La subrogation permet de donner une cure de jouvence à votre hypothèque, comme si on remettait le kilométrage de votre voiture à zéro en plus d’abaisser vos paiements. Par exemple, une hypothèque assurée SCHL à un taux variable de 3.10% à la banque Y, devient une hypothèque assurée SCHL à un taux variable de 2.41% à la banque X; tout le reste demeure à 100% identique, vous repartez sur un nouveau terme de 5 ans, en conservant le même amortissement.

Simple comme bonjour

Vous pouvez donc changer de créancier hypothécaire en cours de terme comme par magie! Tout se fait pratiquement dans le confort de votre salon. C’est un peu comme si on mettait du liquid paper pour changer uniquement le nom de la banque et votre taux d’intérêt à payer.

Une question de gros bon sens

Quand on sait que les intérêts à payer sur votre maison seront probablement la plus grande dépense inutile de toute votre vie, il n’est pas fou de vouloir garder cet argent pour vous et votre famille, plutôt que de le dilapider auprès d’une banque affamée. 😉

6 Avantages majeurs d’utiliser la subrogation

1• Vous avez la possibilité de diminuer votre taux hypothécaire
2• Vous pourrez réinvestir l’argent que vous économiserez sur vos paiements ou le flauber en bébelles 😉
3• Vous sauverez des milliers de dollars en paiement d’intérêts
4• Vous rembourserez plus de capital sur votre propriété, donc plus d’argent pour vous et moins pour la banque
5• Vous n’aurez pas à passer de nouveau chez le notaire
6• Certains prêteurs vont ajouter la pénalité au financement, comme ça vous n’avez rien à payer

5 Choses à savoir

1- Quand vous brisez votre hypothèque, il y a une pénalité à payer, souvent abordable pour les taux variables.

Conseil de pro :

« Demandez à votre institution financière par courriel quel est le montant à payer COMPLET (remise en argent) advenant que vous vendiez votre maison en date d’aujourd’hui. On a déjà vu un montant de 500$ au téléphone se transformer en 5 000$ chez le notaire parce que le conseiller avait oublié un zéro. »

2- Un courtier hypothécaire doit s’assurer de faire les calculs (avec les bons chiffres) pour voir s’il en va de votre intérêt de subroger.

3- Vous ne pourrez pas subroger à répétition. Le prêteur qui vous accueille après une subrogation veut s’assurer de votre fidélité. Sinon ce serait trop beau. 😉

4- Des frais de quittance sont à prévoir, environ 350$ quand vous vendez votre propriété ou changerez de prêteur.

5-Vous devez avoir conservé une situation similaire à celle que vous possédiez au moment où vous avez conclu l’hypothèque. (niveau de revenus, d’endettement, cote de crédit, ABD / ATD, etc.)

« Il existe des centaines de produits hypothécaires et il s’en ajoute constamment »

Les avantages peuvent être énormes

Pour illustrer toute la puissance de la subrogation, prenons un exemple concret. Imaginons qu’il vous reste 290 000$ à payer sur votre maison et que votre hypothèque est assurée par la SCHL à un taux variable qui vient de monter à 3.25%, gracieuseté de la Banque du Canada. Pour simplifier l’exemple, j’ai élaboré le scénario dans l’optique où le taux de la Banque du Canada reste le même sur 5 ans.

Comme on peut voir, vos mensualités ont baissé à 1 299.11$, vous êtes donc plus riche de de 110.78$ chaque mois, donc de 1 329.36$ par année, et de 6 646.80$ en 5 ans. Vous aurez également payé 3 605.47 $ de capital de plus sur votre maison.

« Si vous réinvestissez votre 110.78$ d’extra chaque mois, disons à un taux de 6%, ce n’est pas 6646.80$ que vous aurez économisé au bout de 5 ans, mais bien 7735.10$. »

Si on additionne le tout, vous aurez sauvé, économisé, épargné et gagné durant les 5 premières années 11 340.57$ soit pratiquement 2 268.11$ de plus dans vos poches chaque année ! Tout ça pour avoir pris quelques minutes pour lire mon blogue, et 5 minutes de votre temps pour envoyer quelques papiers à un bon courtier hypothécaire ! Il y a des lectures plus payantes que d’autres. 😉 

« Sentez-vous que vous vous rapprochez de l’élite mondaine ? » 😉

Actuellement la meilleure offre sur le marché

4 conditions simples à respecter pour profiter d’un taux à 2.41%

  1. Votre hypothèque doit être à taux variable.
  2. Votre hypothèque doit être assurée (SCHL, la Genwork ou Canada Guatanty) ou conventionnelle avec un ratio prêt/valeur qui se qualifie.
  3. Vous devez vous requalifier pour l’hypothèque (si votre situation n’a pas changé, cela devrait être une formalité)
  4. Vous devez être propriétaire occupant. (4 logements et moins)

Si vous remplissez ces 4 critères, vous pouvez crier «bingo» et passer go! 😉

Le principal danger est de passer à côté

Entre vous et moi, avez-vous le temps chaque semaine de rester à l’affut des centaines de produits hypothécaires qui s’offrent à vous? Les produits hypothécaires varient énormément à travers le temps. Certaines institutions financières ont davantage faim que d’autres… Alors, pour gagner de nouveaux clients, elles n’hésitent pas à proposer de nouveaux produits hypothécaires hautement attrayants. Mais comment rester à l’affut des centaines de produits hypothécaires? Comment savoir si un nouveau produit s’applique à vous, là, dès maintenant?

Rien de plus facile

Pour rester à l’affut du marché hypothécaire sans faire le moindre effort, l’idéal est de faire travailler un bon courtier hypothécaire pour vous! Ainsi j’ai préparé un petit questionnaire. En le remplissant vous vous assurez que si une option de subrogation avantageuse s’applique à votre situation…, un courriel vous sera automatiquement envoyé et vous serez mis en contact avec un bon courtier hypothécaire. Elle n’est pas belle la vie? Quand on s’associe aux bonnes personnes, de bonnes choses arrivent.

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous côtoyez le plus » Jim Rohn

Conclusion

Profiter d’une bonne subrogation devrait maintenant faire partie de votre vocabulaire. 😉 L’important est de passer à l’action. Deux minutes de votre temps pour économiser des milliers de dollars chaque année! Pensez-y! Il vaut mieux vous payer en premier que d’enrichir nos belles grandes banques canadiennes. Et souvenez-vous que ce n’est pas demain la veille que votre banque ira cogner à votre porte pour vous offrir de réduire votre taux hypothécaire en cours d’exercice. Voilà votre chance. 🙂

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic

Parce que tu ne veux pas manquer aucun de mes trucs pour gagner ta liberté financière. Aime ma page Facebook dès maintenant. 

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

Commentaires

commentaires