À quoi ressemble L’ADN d’un locataire de rêve ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de décortiquer pour vous l’ADN d’un bon locataire. À quoi ressemble le locataire idéal? Avez-vous déjà pris deux secondes pour modéliser votre clientèle rêvée ? Le fantasme de tout propriétaire locatif se résume parfois simplement à obtenir de bons locataires. En d’autres mots : ne pas avoir de trouble. 😉 Choisir de bons locataires devient donc un enjeu de taille pour assurer la pérennité de votre entreprise ainsi que votre tranquillité d’esprit! C’est tellement vrai que j’ai même écrit un livre là-dessus: Comment trouver simplement de bons locataires que vous pouvez télécharger gratuitement ici. Voici donc, selon moi, le BluePrint d’un locataire cinq étoiles.

1. Un emploi stable

La stabilité d’emploi et les revenus d’emploi sont des critères fondamentaux. C’est plate à dire, mais vous devez raisonner comme une banque. Assurez-vous que les candidats potentiel aient les moyens de payer.

Note : Faites vos vérifications diligentes.

2. Accepte les augmentations

Quoi de mieux que de louer à de jeunes professionnels? Pour habiter dans des endroits bien situés, les 25 à 35 ans acceptent souvent de payer plus cher leur loyer. Même si votre loyer est cher ils n’hésiteront pas à y habiter en co-location. Habituellement, les 25 – 35 ans scolarisés ne souhaitent pas rester locataires toute leur vie et comme leurs revenus sont en pleine croissance, ils quitteront tôt ou tard vos logements. Ce qui vous confère la possibilité d’augmenter plus fréquemment vos loyers et de maintenir votre entreprise immobilière à flots. À vous de bien cibler votre clientèle selon votre secteur!

Note : Pour beaucoup d’investisseurs, la jeune dame retraitée de 55 ans, qui vit seule avec son chat, est l’ultime locataire. À chacun son style. 😉

Note : Gardez en tête que la discrimination est interdite !

3. Célibataire all the way

La ou le célibataire endurci qui vit seul est un véritable cadeau du ciel. 😉 Il est souvent solitaire et il ne ressent pas le besoin d’inviter sa gang pour faire le party chaque vendredi. Il recherche avant tout la tranquillité. Sa vie sociale s’organise généralement à l’extérieur de son appartement. La quiétude est donc assurée dans vos logements.

4. Castor bricoleur

Ce locataire-là est tellement débrouillard et proactif qu’il va littéralement vous faire sauver des centaines de dollars. Jamais il ne va vous appeler pour une toilette ou un évier bouché. Il va peut-être même rénover votre logement à ses frais. Il est travaillant et discipliné. Il ajoute naturellement de la valeur à vos logements. Il finira tôt ou tard par devenir votre concierge 5 étoiles.

Note : Cependant, exigez qu’il vous demande une permission écrite avant d’entreprendre quoi que ce soit.

5. Non-fumeur

Le non-fumeur fait attention à lui, et a donc toutes les chances de traiter avec respect votre logement. En plus, les non-fumeurs ont généralement plus d’argent dans leurs poches. L’autre jour je discutais justement avec l’un de mes anciens locataires, il me racontait que fumer lui coûte plus de 3500$ par année… Ayoye ! Quand tu gagnes 25 000$ brut par année et que tu flambes 3500$ pour fumer… c’est une somme colossale !

« Les Québécois les plus pauvres fument 50 % plus que les Québécois plus riches… » 🙁

6. Pas de drogue

Narcotique, alcoolique, cannabis, joueur compulsif, dealer, etc. Comme propriétaire votre devoir est d’éloigner tous ces mots le plus possible de vos investissements. Croyez-moi, la stabilité émotionnelle de vos locataires vaut de l’or.

7. Pas de sexe

Quoi de plus dérangeant qu’un jeune couple de hurleurs nocturnes ? Vous savez des cris de jouissance qui transpercent les murs et les planchers au beau milieu de la nuit. Non, à la folie des lits qui grincent aux aurores du matin. 😉 On va se le dire les couples en rut et les courailleux sont, malgré eux, des locataires qui peuvent grandement déranger le voisinage. L’autre jour j’étais sur Facebook et je suis tombé sur un commentaire d’un de mes chums qui m’a fait rire :

« Pas de sexe viking dérangeant tout le bloc. » 😉
JS Lebel

Effectivement, il n’a pas tort, il n’y a rien de mieux qu’un célibataire endurci qui a découvert depuis longtemps la magie de YouPorn. Rapide, discret et easy. 😉

8. Pas d’animaux

Les animaux dans un bloc c’est définitivement ouvrir la porte à des bruits inutiles. Plus votre immeuble est vieux et mal insonorisé et plus les bestioles à poils devraient y être prohibées. 😉 Même un gentil petit chaton tout mignon peut s’avérer un vrai démon surexcité qui fait du tapage à toute heure du jour ou de la nuit. Les caractéristiques du chat fou sont simples: il court partout sur les meubles, fait des sauts acrobatiques extrêmes et sème le chaos. Sa spécialité est de faire tomber des
trucs des commodes en pleine nuit : maquillage, verre d’eau, ça tombe comme des bombes après minuit: bing, bang, bing, bang ! Croyez-moi, vous ne voulez pas d’animaux dans vos logements, surtout pas au-dessus de votre tête. 😉

Lire: Multilogements : un zoo grandeur nature

9. Pas de chars montés

La voiture de votre locataire en raconte aussi énormément sur lui. S’il a un char tout croche, bruyant, rouillé, qui semble vouloir tomber en ruines, pas besoin de vous dire qu’il s’apprête probablement à transformer vos logements en champ de ruine malpropre et odorant. Exactement à l’image de son char qui fait un vacarme et  » puff «  de l’huile. Un jour ou l’autre il ne payera pas son loyer, justement car il a dû faire réparer son char pour continuer à aller travailler et payer son loyer. 😉

Lire: La vérité au sujet des mauvais locataires

10. Virement Interac

Le locataire de son époque comprend que payer son loyer par chèque ou argent comptant date d’une autre époque. Il accepte d’emblée sans broncher de payer par virements interac ou prélèvement bancaire automatique. Vos locataires doivent être de leur temps, cela enlève du stress à tout le monde. S’ils gossent avec ça, ils vont probablement vous gosser ailleurs.

Note: Vous ne pouvez pas l’exiger.

11. Un bon dossier de crédit

Le dossier de crédit résume bien la relation qu’entretient le locataire avec l’argent. Si jamais son score est désastreux, écoutez bien ses explications. Si le candidat blâme les autres pour ses déboires financiers, il y a de fortes chances qu’un jour il vous blâmera devant La Régie du logement. 😉

12. Pas de bruit 😉

Les enfants c’est charmant, mais parfois excessivement bruyants. Si vous êtes parents, vous savez de quoi je parle. Des courses partout dans la maison pour aller d’un point A au point B, etc. Pour ma part j’ai connu dans mes logements des enfants tapageurs, et des enfants sages comme des images. Vous ne pouvez pas écarter des locataires qui ont des enfants… mais dans ce registre, essayez d’observer comment se comportent les enfants lors de la visite de l’appartement. Aussi conservez un ratio d’un enfant maximum par chambre. Vous ne voulez surtout pas d’une famille de 8 dans un 4 ½ !

13. Bon payeur

L’important c’est que le locataire vous paye en date et en heure. Tout comme inscrit au contrat. (bail) Faites vos vérifications diligentes.

Conclusion

Vous me direz probablement que le locataire idéal n’a vraiment pas de vie. 😉 Et que ça doit être plate d’être aussi tranquille et discipliné. Oui vous avez raison à 110%. Tranquille et discipliné voilà qui résume bien à quoi ressemble un locataire de rêve! Des gens qui savent vivre en harmonie avec leur voisinage et qui comprennent qu’ils ne sont pas chez-eux, mais plutôt chez-vous. Des locataires qui font passer leurs intérêts personnels après celui des autres locataires, c’est ça des locataires de rêve !

Je vous laisse sur un message du RCLALQ Droit Au Logement



«Elle ne fume pas, n’a pas d’enfant ni d’animaux et elle est très propre de sa personne : c’est la locataire idéale pour tous les propriétaires du Québec ! Sans blague, avec tous les critères que l’on impose aux futures locataires lors de la recherche de logement, il faudrait presque se transformer en plante verte pour se trouver un logement convenable… » N’oublier pas que… LA DISCRIMINATION LORS DE LA RECHERCHE DE LOGEMENT, C’EST NON ! – RCLALQ

Pour aller plus loin : téléchargez mon livre gratuit: Comment trouver simplement de bons locataires

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic Goulet-Lapointe

PS: Pour ne rien manquer, va donc aimer ma page Facebook et ajoute la à tes alertes: Mieux Investir

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

Commentaires

commentaires

Facebook Comments

%d blogueurs aiment cette page :