Quand l’achat d’un condo sur le Plateau-Mont-Royal vire au vinaigre : 60 000$ à payer !

Aujourd’hui je vous raconte la mauvaise expérience qui a couté plus de 60 000$ à l’un de mes chums : quand l’achat d’un condo sur Le Plateau-Mont-Royal vire au cauchemar…  Avec son accord, je vous présente donc l’intégrale de notre conversation sur Messenger, ça ne peut pas être plus criant de vérité que ça. 😉  Voici donc tout ce que vous devez savoir pour ne pas perdre, vous aussi, un gros paquet d’argent !  

La prémisse

Mon après-midi était pas mal chargé, quand un vieux chum est venu me demander conseil sur Messenger: il cherchait un bon évaluateur agréé pour évaluer son condo. Pendant, que je cherchais dans mon cell, le numéro de téléphone de mon évaluateur en or…, il commence à me raconter cette histoire-là:

« J’ai acheté mon condo sur le plateau y’a cinq ans, je l’ai payé 356k et présentement l’évaluation municipale est à 380k. »

L’élément déclencheur

« Y a aussi fallu aussi que je pieute l’immeuble et refasse 62 pieds de fondation (60 000$ reliés à ma quote-part) 🙂 »

Moi – Ark !  Les fondations sur le plateau ont souvent des problèmes, le sol est glaiseux, tout bouge!

Lui – Ouin c’est dégueulasse, c’est arrivé une couple de mois après mon achat.

Moi – WHAT !!!!!?????

Lui – WELCOME !!!!!

Moi – Méchant vice caché! As-tu poursuivi le vendeur?

Lui – Non … mais on a su avec l’enquête que quelqu’un dans le syndicat de copropriété le savait… mais je ne pouvais pas prouver que mon vendeur le savait… ni le vendeur précédent… mais lui, je suis sûr à 100% qu’il le savait!

On a poursuivi, mais les avocats nous on dit d’accepter l’offre à l’amiable de la médiation… au net on a peut-être fait 8 000$ avec la poursuite…

Je venais de donner 20% de mise de fonds pour l’achat, pis j’ai mangé un autre 55k dans la face…. et la même année quelqu’un qui me devait 50k a fait faillite dans ma face… Mettons que j’ai mangé mes bas solide pendant 1 à 2 ans !  

Moi – Tu vas te mériter un article sur mon blogue !!! lol 🙁 Mais en fait, tu mériterais une pleine page dans La Presse !  😉

La cerise sur le sundae

Lui– Man, tu n’as pas idée, en plus y’avait une copropriétaire qui était une vraie folle.

Moi– Lol, écris-moi un brouillon de ton histoire…

LuiPis elle savait tout des problèmes de fondation! Avant d’acheter, j’avais été la voir pour lui demander si elle était au courant de problèmes reliés aux bâtiments. Elle m’avait dit non, aucun problème à signaler…

Moi – Ben là…

Lui -Un an après, on s’aperçoit que lorsqu’elle a acheté son condo, son inspecteur lui avait relevé des problèmes de structure !!!!

Moi – Pas vrai ?

Lui Quand j’y ai dit

« Heille ma **#$%** j’te l’avais demandé pis tu m’as dit non pas de problèmes de fondations. WTF ! » Elle m’a dit « Bah là, je voulais me mêler de mes affaires et ne pas faire avorter la vente de l’autre… »

Moi – Ben voyons donc !

Lui – Les problèmes de structure pouvaient seulement être vus par une porte qui était dans son cabanon à elle, pis quand on a fait la visite on n’avait pas eu accès à l’intérieur de son cabanon, alors on n’a jamais vu ça!

En tout cas Man, histoire de marde…

Moi – Vraiment pas de sens! Je vais écrire de quoi tantôt là-dessus.

La morale de l’histoire

Lui – J’ai eu une couple de bad lucks, mais asteure quand je veux acheter de quoi, j’exige d’avoir accès à chaque cm carré du building, pis ouvrir toutes les portes. Si j’avais été un peu plus allumé, j’aurais pu m’éviter tout ça.

Moi – Yes, en plus tu gardes le moral! Je connais bien du monde qui aurait fermé les livres et dit « plus jamais l’immobilier »!

Lui – Bah, tsé moi j’suis en affaires depuis que j’ai 18 ans, des bad lucks j’en ai eu en masse. Ça ne me fait plus vraiment peur, même si je perds tout, je sais que je peux me relever pis recommencer.

Une fin hollywoodienne

Moi – Toi pis ta blonde vous ne l’avez pas eu facile pareil.

Lui – Ouin, mettons qu’on a failli se laisser 200 000 fois pendant ce temps- là.

Moi – The Money Pit ! lol 😉

Lui – Mais on vient d’avoir un petit gars, faque on s’en est tiré pas pire! 🙂

Moi – Wow et ça finit bien par-dessus le marché! C’est un best-seller ça, je vais écrire ça tantôt, sacrée histoire! Le vrai amour triomphe toujours. 😉

Lui – Lol ok, tant que c’est anonyme

Moi – Yes, pas de trouble.

Conclusion

La morale de l’histoire : lorsque vous achetez un bien immobilier, vérifiez toujours chaque centimètre carré! Demandez à ce que le jour de l’inspection, votre inspecteur ait accès à tout! Faites, ouvrir toutes les portes, aucun endroit ne doit rester inaccessible. Vérifiez tout! Parce que vous ne souhaitez jamais qu’un jour, l’un de vos chums vous contacte sur Facebook et vous raconte une histoire similaire… Partagez l’article avec vos amis qui prévoient acheter une maison, un condo ou un immeuble à revenus! Si vous aussi vous avez des histoires incroyables, bonnes comme mauvaises, écrivez-moi ça, et qui sait j’en ferai peut-être un article… Textez-moi 514-716-3383. Et souvenez-vous toujours que plus vous partagerez et plus vous recevrez ! 

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic Goulet-Lapointe

PS: Pour ne rien manquer, va donc aimer ma page Facebook et ajoute la à tes alertes: Mieux Investir

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

Commentaires

commentaires

Facebook Comments

%d blogueurs aiment cette page :