«  L’énergie est contagieuse. Si tu veux voler avec les aigles, tu devras arrêter de nager avec les canards. » T. Harv Eker

Aujourd’hui je te présente les 15 meilleurs conseils de Bob, pour réussir en immobilier. Si tu ne connais pas encore Bob, tu dois absolument faire comme les 14 345 personnes qui ont déjà lu l’histoire de Bob: De la pauvreté à l’immobilier! L’histoire à succès d’un investisseur pauvre. Quand j’ai demandé à Robert Richard de partager avec moi ses 15 « game changers » pour réussir dans la brique et le mortier sa réponse fut à son image! Explicite, simple et imagée : « 15 affaires !!! Attends un tit peu, l’affaire c’est que l’inspiration, ça vient un peu comme l’envie d’aller couler un bronze, des fois l’envie te pogne, mais rendu sua bol ça sort pu! » La table était mise pour une quinzaine de trucs décapants. Voici donc tout ce que vous devez savoir si vous voulez tirer votre épingle du jeu en immobilier à la manière de Bob !

1. Si tu veux voler comme un aigle, ne te tiens pas avec des dindons

Bien s’entourer de gens actifs dans le milieu de l’immobilier. Je veux dire du monde qui réussissent là, là, pas y’a 20 ans! Sinon tu vas te ramasser avec des vieux riches qui  braillent que tout est rendu trop cher.

2. Essaye de développer des aptitudes d’un canif suisse

Genre en connaître un peu dans plusieurs domaines sans être spécialisé dans rien, et au besoin appelle les bons professionnels.

3. Ne pas se gêner pour tester les limites supérieures de ton marché

Ayez pas peur de charger cher!  La plupart des débutants perdent de l’argent parce qu’ils ne chargent pas assez cher!  C’est toujours plus facile de baisser le prix d’une annonce qui ne se loue pas que d’essayer d’augmenter un locataire en place.

Truc : Pour connaître les prix du marché locatif, va sur www.zipplex.ca

4. Faites des rénovations stratégiques

Ne pas entrer la masse dans un logement en pensant augmenter sa valeur automatiquement.  « Un jour un de mes gars a donné deux trois coups de masse dans des armoires encore très fonctionnelles.  On s’alignait pour un budget rénos de 4 000$ par appartement, mais à cause de notre amour de la démolition, pis d’une crisse de masse, ça nous a couté 8 000$ ! Le double. Mais bon, des fois il faut payer pour apprendre.

5. Demande du crédit quand tu n’en as pas de besoin

Demander du crédit est tellement plus facile quand tu n’en as pas besoin. « Exemple une institution vient de m’accorder une marge de 50k quand vla 3 ans il me refusait un prêt de 500$ !  Le pire c’est que j’ai plus de dettes que vla 3 ans.

6. Sois prêt à parler à du monde

Je le dis toujours, on deal avec des humains bien plus qu’on deal avec des chiffres et de la brique. Genre l’immobilier c’est beaucoup plus une business de relation humaines que de briques et chiffres.

7. Étudie les différents lois et règlements et sers-toi-en à ton avantage

« Je ne sais pas pour toi, mais moi j’irais pas « better » 50 piastres au poker si je n’ai aucune cali** d’idée c’est quoi les règles. Faque Tabarn** avant d’acheter un immeuble à logement d’un million arrange-toi donc pour apprendre les règles du logement.»

8. Aime ce que tu fais, ou fais ce que tu aimes

Sinon tu ne seras pas capable de réussir ce que tu fais ou tu vas être pris avec une prison que tu vas détester.

9. Donne de l’amour à tes blocs

 Pour que ta poule aux œufs d’or ponde des œufs d’or, il faut y donner un peu d’amour parce que si tu ne l’aimes pas, ta poule finira par ne plus pondre du tout.

10. Ne sois pas trop gourmand à ton début

« T’é mieux de te contenter de manger un œuf par jour que de tuer ta poule et de te gâter avec du poulet. Vendre ou acheter ? Garde-les tes osti** de bâtisses et arrête de vouloir toutes les vendre. »

Quand ton poulailler sera jam pack, là tu pourras tuer une coupe de poules et te gâter en mangeant de la cuisse. 😉

11. S’informer sur les différents produits financiers, leur fonctionnement et les meilleurs montages possibles

C’est ta responsabilité de faire le tour des produits et de bien connaître tes options. Fais-toi une liste, et appelle toutes les banques pour leur poser s’te genre de questions-là :

  1. Quels sont vos produits de marge de crédit ? Les critères, les taux, les conditions?
  2. Comment vos clients les plus actifs en immobilier vous présentent-ils leur dossier ? Incorporé Ou personnel ?
  3. Explique leur ton plan de match, et eux comment ils voient ça ?
  4. Etc.

Tu vas trouver qu’il y a certains crayons plus aiguisés que d’autres, ceux-là garde leur numéro de téléphone!

12. Choisir la bonne stratégie

Ça en revient au point 1, 6 et 11. Avant de commencer, va donc voir du monde qui ont une vingtaine de logements. Ils vont te dire par où commencer. Oui il va falloir que tu sortes de ta bulle et que tu parles à du monde

13. Choisir les bons conseils, des bonnes personnes

Demande-toi toujours pourquoi un tel, ou un tel te recommande une option plutôt qu’une autre. « Calvase  si tu vas voir un boucher il va te vendre de la viande, il te dira pas d’arrêter de manger de la viande et d’aller à la poissonnerie. »

« Ouais, entre moi pis toé, personnellement, je capote en tabarn** quand du monde viennent me voir et me dire, « Ouin Bob ça l’air que ça prend une inc. par immeuble » ouin ok qui sé qui t’a dit ça ? « Un gars qui vend des INC… » « Ouin », conflit d’intérêts 101, drette là. C’est sa job de te vendre des inc. Wake Up ! » 

 14. Être vu

Je ne dis pas ça pour faire ma vedette, mais quand tu as des annonces de logements à louer annonce les partout, plus que c’est vu, plus cela a des chances d’être loués. Être vu c’est aussi participer à la réussite des autres. Si tu lis cela y’a de bonnes chances que tu m’aies déjà vu répondre à des questions sur Facebook.  À la base je fais ça pour aider, mais indirectement ça me donne une certaine visibilité. Comment tu penses que j’ai rencontré Dominic ? Il est venu me voir dans un événement en me disant: Hey tu es le gars sur FB ! Quand le monde sait que tu es actif, y’a plus de deals qui viennent à toi, plus d’opportunités… Et la roue tourne plus vite!

Le dernier, mais non le moindre – âme sensible s’abstenir

15. Faites vos fucking diligences !

Je l’ai gardée pour la fin parce que c’est le plus précieux. Là je t’parle pas juste d’inspection de bâtiment, mais du due diligence sur tout et tout le monde! Check tes locataires, check les professionnels avec qui tu fais affaire, check les partenaires qui te proposent un deal, check toute, toute, toute! Un partenaire veut embarquer avec moi, j’ai pas de trouble, mais je check son Facebook, je lui demande sa date de fête, pis je le passe sur le plumitif de Soquij . On fait ça pour nos locataires donc c’est la moindre des choses de le faire pour nos partenaires!

Conclusion

J’espère que ces 15 points t’ont « skaké » un peu le cocotier. 😉 Si tu veux d’autres trucs pour réussir en immobilier tu peux lire: 19 ERREURS MAJEURES À ÉVITER QUAND ON DÉBUTE EN IMMOBILIER LOCATIF et aussi toute la section immobilière de mon site! Si tu veux agrandir ton réseau et faire passer ta business immobilière à un autre niveau? Remplis le formulaire de contact plus bas.  Comme Bob je suis pas mal actif sur le marché ces temps-ci. Alors si on peut t’aider ça sera avec grand plaisir !    

Merci de nous avoir lu.

Au plaisir,

Bob & Dom

PS : Si tu suis le groupe du Banc de l’immobilier, des Mordus d’immobilier, d’Immopreneur ou des Pro de l’immo sur Facbook c’est sûr que tu es déjà tombé sur les commentaires de Robert Richard. Son style d’écriture ne laisse personne indifférent. Mais ses idées et ses commentaires sont toujours pertinents. Le fond avant la forme.

Ps : Pour ne rien manquer va donc t’abonner à ma page Facebook : Mieux Investir et ajoute-là à tes alertes.

PS : Un must, vous devez allez suivre la page Facebook de Bob : Chronique de l’investisseur pauvre

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

Commentaires

commentaires

Facebook Comments

%d blogueurs aiment cette page :