La crise de la quarantaine en immobilier locatif !

La quarantaine vient de vous frapper de plein fouet? Votre calvitie et vos cheveux gris vous annoncent candidement que vous êtes déjà rendu à mi-chemin de votre vie? Évidemment, cette prise de conscience amène dans son sillage une série de remises en question. Si vous possédez des immeubles locatifs depuis plus de 15 ans, vous en avez probablement ras le bol des rénos, de l’entretien ou des locataires fatigants ? Aujourd’hui, l’idée de vous débarrasser de votre parc immobilier résonne en « surround » dans votre tête? Rassurez–vous, vous n’êtes pas seul.

La quête de liberté

45 ans c’est l’heure du démon du midi, de la décapotable rouge, et de la quête de la jeunesse éternelle. Tous mes amis et lecteurs d’une quarantaine d’années qui ont commencé à acquérir des immeubles dans la jeune vingtaine sont quasi unanimes, ils pensent à tirer la plug et profiter de la vie. Ils me racontent tous sensiblement la même histoire : une épopée d’acquisition immobilière, quelques coups de génie et des bad lucks. Ils terminent tous leur histoire par une phrase similaire : « J’ai définitivement le goût de vendre tous mes immeubles et qu’on me sacre la sainte-paix. Je suis rendu à l’étape où je veux des revenus 100% passifs ! »

Témoignage d’un quarantenaire

Louis – Ost** que je suis tanné d’avoir la tête là-dedans. Je commence à penser à tout vendre.
Petite voix de Louis – Tout vendre ce n’est pas un peu sado? Vendre ce qui t’as mis au monde ? Vendre ta poule aux œufs d’or ? 23 ans de travail pour en arriver là ? Vraiment ?
Louis – T’as raison je ne peux pas vendre. Me départir de la principale cause de ma richesse, jamais !
Petite voix de Louis – Bien content de voir que tu te ressaisis.
Louis – Arrête de penser à ça, c’est la fête de ta fille, profite du moment.
Sa femme – Tu penses à quoi chéri ?
Louis – À rien, c’est le temps d’allumer les bougies, non ?
Sa femme – Bonne idée

Et puis le téléphone sonne, Dring dring…

Locataire – Il y a un problème sur le toit du 4361 Saint-Denis, la toiture coule… ça va bientôt céder, urgence!
Louis- Papa va bientôt revenir,
Sa fille – Pourquoi papa ?
Louis – Papa a une grosse urgence, je reviens bientôt promis.
Louis – J’ai un drain sur le toit à aller déboucher d’urgence sur Saint-Denis.
Sa femme – Oh non! Vas-y on va te garder du gâteau.

4 heures plus tard

Louis – Et puis, la fête s’est bien passée ?
Sa femme – On en parlera demain, il est tard.
Louis – OK, bonne nuit chérie.

Objectivement

Manquer la fête de ma fille pour un caillot de glace dans le drain du toit… Cri** de bloc à marde. J’en peux plus. Lundi je mets la pancarte devant le bloc.

Globalement

Écoute mon parc vaut environ 4 millions, pourquoi endurer ça? Pourquoi ne pas tout vendre, prendre mon butin de guerre et ne plus jamais entendre parler de locataires. 2 Millions nets dans mes poches pour ne plus jamais avoir à me tirailler avec des problèmes d’entretien, rénos, locataires?

À moins que ?

Et si je gardais mes immeubles et les donnais tous en gestion ?

Petite voix – Oui, mais la compagnie de gestion va-t-elle vraiment faire une bonne job? Vais-je seulement déplacer le problème?

Mon courtier immobilier veut que je vende. Mon conseiller financier veut que je vende et place mon argent dans ses produits financier 110% somnifères. La compagnie de gestion me conseille de conserver mon parc et que je lui accorde le contrat. Clis** J’ai l’impression que tout le monde veut une partie de mon steak. 😉 Mais, quoi faire avec mes 2 millions ? Le plus simple c’est de ne pas vendre… Enfin… je ne sais pas. Dois-je optimiser mes logements pour obtenir un meilleur prix ? Ou sacrer une couple de locataires dehors qui payent un prix dérisoire? Faire tous les travaux pour le vendre au meilleur prix ?

Vendre mes petits immeubles pour acheter plus gros ? 

Ou vendre tel quel, et placer les profits de la vente ?

La solution ?

Malheureusement, il n’existe pas de solutions prémâchées pour ce genre de défi existentiel. 😉 Par contre, je peux vous mettre en contact avec les meilleurs professionnels qui vont vous aider à y voir plus clair.  Textez-moi 514-716-3383,  écrivez-moi à info@mieuxinvestir.ca ou simplement remplir le formulaire ci-bas pour obtenir un coaching stratégique gratuit.

Conclusion

Qu’on le veuille ou non personne n’est éternel et vous n’apporterez pas votre parc immobilier au paradis. Alors c’est important de prendre un pas de recul et de demander un avis externe. C’est fou comment on sous-estime la puissance d’un brainstorming.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » – proverbe africain

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic

PS: Si tu penses comme moi et que tu ne veux rien manquer va donc aimer ma page Facebook : Mieux Investir

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

 

Commentaires

commentaires