Voici tous les frais d’acquisitions reliés à l’achat d’un immeuble locatif

Acheter une propriété locative demande à prendre en considération plusieurs dépenses. Pour ne rien oublier, voici les frais que peut engendrer cet achat.

1. Frais d’inspection

Pour éviter les mauvaises surprises reliées aux vices cachés, je vous recommande vivement de faire inspecter chaque immeuble que vous achetez. Une inspection préachat réalisée par un inspecteur en bâtiment certifié coûte entre 500$ et 1 000$.

2. Frais d’évaluation

Si le prêteur l’exige, vous devez payer les frais d’évaluation. (Plutôt rare)
Si vous faites affaire avec un bon courtier immobilier, il peut vous fournir l’évaluation marchande de la propriété convoitée.

3. La prime de la SCHL + taxe

Si votre prêt hypothécaire doit être assuré (vous apportez moins de 20% de mise de fonds) vous devez payer une prime pour une assurance prêt. Le montant de la prime SCHL sera ajouté à votre hypothèque, mais n’oubliez pas que les taxes applicables (9%) sont payables chez le notaire. – Pour calculer la prime à payer, cliquez ici

4. L’assurance habitation

Avant de vous rendre chez le notaire, vous devez faire assurer votre propriété. L’assurance doit entrer en vigueur le jour de l’achat. Les primes d’assurance varient entre 600$ et 2500$.

5. Frais de notaire

Les frais de notaire varient selon le type de bâtiment, le nombre d’acheteurs, le nombre de logements, l’urgence de la situation, la notoriété du notaire, etc. (850$ à 1 500$)

6. L’ajustement

Le notaire fera l’ajustement des taxes municipales, scolaires, frais de copropriété. Selon la date de possession, vous devez aussi rembourser au vendeur les frais déjà encourus: électricité, propane, huile, mazout, loyers, système d’alarme, chauffe-eau loué, compteur d’eau, compteur d’Hydo-Québec, compteur de propane ou gaz naturel, etc.

7. La taxe sur les droits de mutations immobilières (Taxe de bienvenue)

Pour calculer le montant de la taxe de mutation, la municipalité utilise le montant le plus élevé entre le prix d’achat et le montant de l’évaluation municipale. Pour la calculer, on procède par tranche de revenu.

Par exemple, pour une propriété de 375 000$:

0 – 50 000$ = 50 000 x 0.5% = 250$
50 000$ – 250 000$ = 200 000$ x 1% = 2 000$
375 000$ – 250 000$ = 130 000$ x 1.5% = 1875$
Calculs: 250$ + 2 000$ + 1875$ = 4 125$

Total: 4 125$

Vous recevrez cette vilaine facture généralement de 2 à 6 mois après avoir notarié la transaction.

8. Rénovations

9. Frais de déménagement

10. Outils de jardinage, tondeuse, pelle, etc.

11. Décoration, peinture, etc.

12. Branchement au réseau électrique, télévision et Internet

13. Achats de meubles et électroménagers

14. Certificat de localisation (habituellement payé par le vendeur)

15. Déshumidificateur pour les vieux immeubles et ceux avec un sous-sol

16. La mise de fonds minimale entre 5 à 35 % du prix d’achat: découvrez la façon la plus simple d’acheter un duplex sans mise de fonds

17. Rapport d’expertise sur la qualité du sol

18. Rapport d’expertise qualité de l’air

19. Rapport d’expertise pyrite

20. Rapport d’expertise amiante

21. Rapport d’expertise qualité de l’eau

Si elle provient d’un puits artésien pour vérifier si elle est potable et si la réserve est suffisante

22. Une Assurance titres

Pour vous protéger des pertes causées par un problème de titre immobilier. plus d’info: ici

23. Frais d’achat avec un prêteur privé

Comment tirer avantage des prêteurs privés en immobilier ?

Bonus

24. Parce que manquer ton deal ça coûte cher

Au courant des dernières années, j’ai rencontré plusieurs investisseurs sur le point de  « manquer leur deal  » à cause du financement.

Tout semble ok, tout va bien, l’inspection, les délais tout est A-1 et puis il vient le temps du financement… et « le deal » est sur le point d’échouer, la SCHL ne répond pas, le prêteur exige un prêt réno, etc.

En fait, la composition de votre « Dream Team » est primordiale. Si vous désirez mettre toutes les chances de votre côté un bon courtier hypothécaire spécialiste multilogements est primordial. Écrivez-moi à info@mieuxinvestir.ca ou par texto au 514-716-3383 et je vous mettrai en contact avec un bon courtier hypothécaire près de chez vous.

 

Conclusion

S’il est vrai qu’il y a beaucoup de dépenses à prévoir, il est aussi vrai qu’il y ait beaucoup de revenus à prévoir. 🙂 Votre but est de conclure des transactions. L’idée est de faire affaire avec les bonnes personnes pour ne pas arriver au fil d’arrivée et de perdre votre DEAL ! Quand, vous travaillez pendant des mois sur une transaction vous devez faire affaire avec un « closeur »  et non un « beau parleur ». Il n’y a rien de plus fâchant que de donner un coup d’épée dans l’eau. 😉

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic Goulet-Lapointe

PS: Si tu penses comme moi, va donc aimer ma page Facebook: Mieux Investir

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois!

 

Commentaires

commentaires