Quand on commence dans la vie avec un compte de banque vide réussir en affaires et devenir millionnaire peut sembler utopique. Il est facile de penser que cela n’est pas pour vous, que l’argent ce n’est pas si important. En fait, le véritable obstacle entre vous et votre premier million de dollars, c’est la petite voix dans votre tête…

«You have to kill the little voice»

«Vous voyez de quelle petite voix je parle? Celle qui vous fait douter de vous. Celle qui vous fait trouver de bonnes excuses pour ne pas aller de l’avant. Celle qui vous fait renoncer. Celle qui vous fait accepter l’inacceptable. Celle qu’il est si facile d’écouter.»

Prendre conscience de cette voix

Nous sommes tous aux prises avec cette petite voix et vous devez la reconnaître. Dès qu’elle s’invite dans votre tête vous devez lui montrer la porte.

«On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche.» – Mark Twain

À quoi sert cette voix?

Cette voix est littéralement là pour vous protéger, c’est votre instinct de survie.

«La petite voix vous protège de la mort.»

Cette petite voix apprécie le statu quo. Elle n’aime pas être chambardée. Pour elle le changement est synonyme d’incertitude et de danger. Elle s’affaire à vous faire éviter les risques et les tumultes. Elle fera tout pour que vous ne quittiez pas votre zone de confort. Elle n’accepte aucun bouleversement.

D’où proviennent ces idées?

La plupart des croyances de la petite voix ont été acquises dans votre enfance et elle n’a jamais été actualisée depuis.

Pour passer au niveau supérieur, faites taire cette voix et remplacez-la par des pensés positives.

«Pour atteindre le Next Level, vous devez tuer cette critique intérieure qui entrave votre capacité à vivre l’amour, la joie et le succès. Le meilleur moyen d’y arriver est de laisser tomber vos barrières et de dire oui. Oui au changements et aux défis qui vous font sortir de votre zone de confort.»

Voir les difficultés comme une occasion d’apprendre

Pour atteindre la liberté financière, vous aurez probablement à échouer des centaines de fois. Toutes ces campagnes de pub qui n’ont servi à rien, votre premier produit qui a été un FAIL monumental, votre nouvelle application que personne ne comprend et dans laquelle vous avez englouti deux ans de votre vie et toutes vos économies. La fois où votre associé vous a fraudé. Toutes ces fois où vous avez dû recommencer. Le jour où vous avez dû déclarer faillite. Toutes les fois où on vous a fermé la porte au nez. Toutes les fois où vous n’avez pas osé!

«Je n’ai pas échoué, j’ai trouvé dix mille moyens qui ne marchent pas.» Thomas Edison

Déterminez ce qui est vraiment dur.

Est-il plus satisfaisant d’écouter la petite voix et d’abandonner? Ou de vivre des échecs et de continuer?

«Quand vous n’abandonnez pas, vous ne pouvez pas échouer.»

«Il est difficile de vaincre une personne qui n’abandonne jamais.» – Babe Ruth

Un bon moyen d’y arriver

Pour faire taire cette petite voix, rien de mieux qu’un avis externe. Si vous voulez obtenir les conseils d’un coach en affaires, un motivateur, écrivez-moi à ce courriel info@mieuxinvestir.ca et je vous donnerai les coordonnées d’un coach près de chez-vous. J’en connais plus d’une dizaine aux quatre coins du Québec qui se spécialisent dans la productivité et vous aideront à faire le vide et à atteindre vos buts. Je peux même vous aider si vous le voulez.

Conclusion

Devenir riche c’est avant tout une question d’attitude et de conditionnement. Que vous soyez cassé raide ou dans la classe moyenne, l’important est de ne plus écouter cette voix qui vous aspire vers le bas. Et quand vous connaîtrez l’échec souvenez-vous pourquoi vous avez rêvé d’être millionnaire, pourquoi vous avez désiré atteindre la liberté financière. Formatez votre esprit et ayez un esprit millionnaire. Dites oui à l’abondance. Sortez de votre zone de confort et affrontez vos peurs.

 

 

 

Abonne-toi par email pour ne rien manquer! Astuces, formations… En route vers la liberté financière!

Commentaires

commentaires

Vous êtes intéressés par l'argent et l'investissement? Abonnez-vous à la lettre financière de Mieux Investir.
-