La peur des crises financières ne date pas d’hier

De toutes les époques, la peur d’investir a contraint une bonne partie de la population à rester pauvre. La peur de perdre de l’argent stigmatise beaucoup de monde qui s’empresse, à la première occasion, de mettre leur argent en sécurité dans un CPG (Certificat de Pauvreté Garantie) ou d’entreposer ça sous leur matelas. Pas de rendement, pas de stress. 😉 Une joyeuse gang qui, sans s’en rendre compte, se fait gruger la laine sur le dos par l’inflation. En vérité, tout le monde sait que La Crise va revenir, mais personne ne sait quand elle va cogner à la porte. Pour apprivoiser la prochaine crise et minimiser ses effets sur votre portefeuille, il est nécessaire de bien comprendre les facteurs fondamentaux d’une crise financière. Voici donc un article parapluie qui va vous aider, je l’espère, à relativiser vos peurs et vous protéger contre la prochaine crise financière qui n’est jamais très loin.

Quand l’équipe de l’Office national du film du Canada m’a approché pour me parler de leur projet intitulé «Comment créer une crise financière» … j’ai tout de suite dis “Wow” ! J’ai énormément de respect pour l’ONF et tous ses créateurs. Leur projet m’a touché. Pour tout connaître sur les crises financières, allez essayer leur tout nouveau projet interactif : «Comment créer une crise financière» cliquez ici.

Connaissance = Pouvoir

De crise financière en crise financière

Depuis 1637 à l’échelle mondiale on ne compte pas moins qu’une cinquantaine de crises financières. Lorsqu’on y regarde de plus près, on s’aperçoit que la fréquence des crises tend à s’accélérer.
• Période 1880-1913 : fréquence 5 %
• Période 1945-1971 : fréquence 7 %
• Période 1973-1997 : fréquence 10 à 13 %

Même si les crises sont de plus en plus fréquentes, avez-vous remarqué que les riches sont de plus en plus riches? De toute évidence les crises successives n’appauvrissent pas les mieux nantis… Alors, pourquoi la classe moyenne frissonnent de peur en attendant la prochaine crise ?

« Il y a une guerre des classes, c’est un fait. Mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre et qui est en train de la gagner. » Warren Buffett, 2005

La première crise financière mondiale remonte à 1637 – La Tulipomanie

« En février 1637, après plusieurs années de spéculations sur le cours des bulbes de tulipes aux Pays-Bas, les prix s’effondrent brusquement provoquant la ruine de nombreux spéculateurs. Cet épisode concernant le marché de la tulipe est considéré par certains historiens comme le premier exemple de bulle spéculative économique et financière de l’histoire. » Wikipédia

Ce n’est pas sans rappeler le Bitcoin… non ? 😉

Et la crise de 2008 dans tout ça?

Pour bien comprendre 2008 :

Peut-on prévoir une crise financière ?

Économistes et Astrologues, même combat !

Tout ce beau monde-là se fait un malin plaisir de prévoir l’imprévisible. Chaque économiste rêve secrètement de prédire la prochaine crise financière, pour avoir la fierté de vous dire «Tu vois, je te l’avais dit» ! Certains croient à l’astrologie, d’autres croient mordicus à ce que raconte l’économiste à la télé. La seule chose qui semble véridique c’est qu’aucun terrien ne parvient à prédire avec exactitude les moments précis où la bourse va s’effondrer et/ou l’immobilier sera dévalué. Alors, si même les spécialistes qui baignent 80 heures/semaine dans l’industrie financière ont peine à voir venir… Comment peut-on, comme petit investisseur, préserver notre capital de l’inévitable?

La gestion du risque est la clé de tout investisseur qui réussit

Qu’est qui cause toutes ces crises financières ?

Sur le fond, trois causes fondamentales et récurrentes semblent animer l’ensemble des crises financières.
1. Les risques des marchés
Montée des taux d’intérêt ou variation importante du taux de change d’une devise.
2. Les risques de crédit (dette)
Quand une contrepartie (personne morale, société,…) ou un pays n’est plus en mesure de payer ses dettes.
3. Les risques liés au fonctionnement intrinsèque du marché
La baisse soudaine de la demande. Quand un actif diminue en valeur et que son propriétaire n’a pas la possibilité de le revendre…, cela crée une panique et les prix dégringolent. Tout le monde veut vendre, personne ne veut acheter.

L’avidité, mère de toutes les crises

Quand faire de l’argent semble être à la portée de tous; quand ça semble facile; quand acheter une maison est aussi simple que d’acheter un paquet de chewing gum; quand monsieur et madame tout le monde commencent à investir massivement; quand l’argent s’accumule facilement… eh bien c’est là que ça se corse!

« La loi de la gravité sera toujours là pour nous rappeler brutalement que tout ce qui monte redescend. »

Qui contrôle les marchés financiers ?

Les banques ont le gros bout du bâton

Cela va de soi, ce sont toujours les plus riches qui ont le contrôle. Entre vous et moi, ceux qui ont le pouvoir de créer l’argent n’ont-ils pas tous les pouvoirs ? Si vous voulez savoir comment est véritablement créé l’argent : cliquez ici

« Dis mois qui possède l’argent et je te dirai qui commande. » Dominic Goulet-Lapointe

Conclusion

Comme on la vu d’un point de vue historique, les Crises financières font partie du décor et sont inévitables. Alors mieux vaut garder la tête froide et les appréhender pour mieux en profiter. Plus vous allez en apprendre sur l’économie, les tendances, les modes, les habitudes de consommations, la démographie, la bourse, l’immobilier et plus votre parcours d’investisseur a des chances d’être étincelant! L’idée est d’avoir une vision globale du monde dans lequel vous vivez pour en éviter les pièges. Votre but est de faire fructifier votre argent année après année, et non d’être un « One Hit Wonder ». Gardez à l’esprit ces deux règles fondamentales pour réussir:

“Règle numéro 1 : ne perdez jamais d’argent. Règle numéro 2 : n’oubliez jamais la règle numéro 1.” Warren Buffett

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic

 

Tanné que ton argent dorme, ou piétine ?

Commentaires

commentaires

Vous êtes intéressés par l'argent et l'investissement? Abonnez-vous à la lettre financière de Mieux Investir.
-