Ce n’est pas d’hier que les pauvres payent beaucoup d’impôts

On dit souvent que les pauvres vivent aux crochets de la société… qu’ils ne payent pas d’impôts… Mais avez-vous déjà remarqué que tous les produits étiquetés et prisés par les plus pauvres sont hyper taxés ? Un hasard ? Je ne pense pas ! À bien y penser, les pauvres payent pas mal plus taxes qu’on pense.

Un classique de 1985 qui traverse les époques

Arrêtez-vous un moment en silence pour écouter ça au complet !

« Parce que les pauvres, ça devient de plus en plus la classe moyenne. »

Voici les 7 taxes favorites des pauvres

1. La Cigarette

Oui le pauvre fume des cigs. Le pauvre c’tune cheminée, il fume des cigarettes, il s’achète des Export-A vertes. Le pauvre se suicide clope par clope. « C’pas de ma faute y’ont mis des cochonneries dans mon tabac. Cancer, pas grave, j’ai ma carte soleil. »

« Eh oui, les taxes ont augmenté de 203 % sur les cigarettes. De 16,96 $ en l’an 2000 pour une cartouche, à 51,36 $ en 2017. Et devinez quoi ? Les Québécois les plus pauvres fument 50 % plus que les Québécois plus riches… »

2. Les Cochonneries

Oui le pauvre boit du Pepsi. Il avait le choix de boire n’importe quoi… Mais le pauvre a choisi de boire un breuvage taxable. 😉 «Embonpoint, diabétique de type 2, 15% de taxes de plus sur tous mes produits favoris, pas grave, j’ai faim !»

 

3. Les Loteries

Oui le pauvre joue aux machines. Le pauvre espère s’en sortir grâce aux numéros gagnants, pis quand ça ne va pas assez vite il se tape une Go au casino. «Je n’ai plus d’argent pour mettre dans la machine, pas grave, ce mois-citte mon loyer va écoper.»

4. Le crédit

Oui le pauvre vit au-dessus de ses affaires. Le pauvre s’achète à crédit des « Kossins » dans les magasins « C’est juste 30 piastres en 36 versements. Pas grave, chu ben capable. »

« Comme si le crédit était gratis »

5. Le Gaz

Oui le pauvre met encore du gaz dans son char. 😉 Pas assez d’argent pour m’acheter un char hybride ou électrique « Mon Pick-up va me ruiner, pas grave, je parais bien. »

« Sur chaque litre d’essence on paye 29.2 sous de taxes + 3 sous si tu habites Montréal ! Eh oui, on paye en plus 14.975% de taxes par-dessus ça ! »

6. L’Alcool

Oui le pauvre boit des tonneaux. Il aligne les 1.18 litres. « Regarde Manon, j’ai écrit mon nom dans le banc de neige. Pis si demain mon foie est malade ? Pas grave, ils vont m’en greffer un autre… »

7. Le loyer

Oui le pauvre a peur de la gentrification. Tout comme vous, le pauvre a vu les prix de l’immobilier exploser ces dernières années. Son loyer a presque doublé « Pas grave, on fera un autre bébé. » 😉

Conclusion

Au Québec, on se fait un malin plaisir à casser du sucre sur le dos des pauvres. Absent du paysage médiatique le « pauvre moyen » est extrêmement mal représenté. As-tu déjà remarqué qu’on parle d’eux seulement une fois par année, lors de la grande guignolée des médias ? 😉 Pendant une grosse semaine, TVA et compagnie nous font accroire que les pauvres sont importants. Bref, on les sort du placard juste assez longtemps pour nous faire apprécier notre confort. Et même si c’est vrai que les pauvres font parfois de drôles de choix… y’a quelque chose de malsain à taxer tous les produits dont raffolent les plus pauvres. 😉

Merci de m’avoir lu,

Au plaisir,

Dominic Goulet-Lapointe

PS: Si tu penses comme moi, va donc aimer ma page Facebook: Mieux Investir

S’il te reste deux minutes, tu iras lire mon texte: La principale différence entre les riches et les pauvres

Commentaires

commentaires