«Vous ne voudriez pas croire combien d’argent, je fais.» Paul Horner

Avec la dernière campagne américaine, les sites de fausses nouvelles ont fait des affaires d’or.

Les fausses nouvelles liées aux élections ont généré plus d’engagements sur Facebook que de vraies nouvelles. L’incitation derrière ces histoires n’est pas seulement politique: selon un écrivain, les histoires fausses peuvent générer beaucoup d’argent que les vraies!

fausses0nouvelles

Donald-Trump-fake
«Vous ne croiriez pas, combien d’argent je fais… À l’heure actuelle, je fais comme 10 000 $ par mois d’AdSense.» Paul Horner

Google et Facebook

Facebook et Google ont déclaré plus tôt cette semaine qu’ils allaient sévir sur les faux sites d’information en coupant leurs sources de revenus. Facebook a déclaré explicitement qu’il interdit les sites qu’il juge responsables de fausses nouvelles d’utiliser son réseau publicitaire pour générer plus de revenus

 

fausses-nouvelles

Conclusion

Quand écrire du faux rapporte plus que du vrai on comprend pourquoi on retrouve de plus en plus de canulars sur le web. L’offre et la demande a parlé. Mieux vaut investir son temps à imaginer des trucs insolites.

Mais évidemment la rédaction de Mieux Investir est contre la désinformation!

«On ne devient pas riche en basant nos décisions d’investissements sur de fausses informations.»

 

Source MarketWatch

 

Abonne-toi par email pour ne rien manquer! Astuces, formations… En route vers la liberté financière!

Comments

comments