« En ce monde rien n’est certain, à part la mort et les impôts, sauf que… » Anonyme

Les actions accréditives vous connaissez?

Avec un nom aussi austère et une culture financière quasi inexistante dans la province, pas étonnant que les actions accréditives soient le secret bien gardé d’une poignée de gens aisés qui ont fait appel à un fiscaliste chevronné. Dans cet univers où richesse rime souvent avec déductions fiscales, il existe un lexique parallèle totalement inconnu de la classe moyenne. Des outils financiers élitiques dont même votre conseiller financier semble ignorer la présence ou le fonctionnement tellement son silence sur la question est notable. Dans ce charabia fiscal les actions accréditives sont selon moi un excellent véhicule financier pour vous affranchir un temps de votre silent partner, le gouvernement. Et si les actions accréditives devenaient un mot de votre vocabulaire qui, année après année, vous fait sauver gros en impôt?

« Les actions accréditives sont l’un des seuls abris fiscaux légaux encore disponibles pour les contribuables canadiens »

Qu’est-ce qu’une action accréditive

Les actions accréditives sont des titres émis par les compagnies d’exploration pétrolière, gazière ou minière pour qu’elles puissent financer leurs activités d’explorations.

La mission d’une action accréditive

Comme les sociétés d’exploration ne génèrent habituellement aucun revenu, le gouvernement a mis en place des mesures fiscales incitatives pour encourager les investisseurs à y investir. Ainsi, le fisc permet aux sociétés éligibles de renoncer à déduire leurs frais d’exploration en faveur des investisseurs.

Autrement dit, le gouvernement vous encourage à investir dans les compagnies d’explorations minières par le biais d’important retour d’impôt. Ainsi, le gouvernement s’assure de soutenir le secteur des ressources naturelles qui à terme crée des milliers d’emplois partout au pays.

Sans ces crédits d’impôt substantiels, peu d’investisseurs aguerris seraient assez téméraires pour investir des sommes d’argent considérables dans des compagnies qui ne font pas encore d’argent.

« Il n’y a rien de plus risqué que d’investir dans une compagnie qui ne réalise aucun revenu. »

Ces mesures fiscales sont donc nécessaires pour que les compagnies puissent réunir le capital pour financer leurs activités d’exploration et d’aménagement. Ainsi avec votre argent elles creusent des trous dans l’espoir de trouver un filon et, vous de votre côté vous sauvez de l’impôt à la tonne. Un deal?

« Les actions accréditives devraient plutôt se nommer actions incitatives. »

Pourquoi les actions accréditives

• Vous voulez diminuer drastiquement vos impôts à payer
• Vous ne voulez pas immobiliser votre argent dans un REER
• Vous voulez faire fructifier vos investissements le plus rapidement possible

Un peu d’histoire

Les actions accréditives ont été instaurées pour la première fois en 1954 par le Gouvernement fédéral pour permettre le transfert des avantages fiscaux entre les corporations. Puis en 1972 un amendement à la Loi de l’impôt a permis un transfert des dépenses d’accréditif aux investisseurs particuliers. Depuis 2004, le Gouvernement du Québec a prolongé indéfiniment l’ensemble des avantages fiscaux pour les particuliers relatifs aux actions accréditives.

6 raisons pour lesquelles j’adore les actions accréditives

1. Les actions accréditives sont l’un des rares placements assortis d’une aide fiscale, ou si vous préférez un abri fiscal légal.

2. Vous encouragez concrètement l’économie québécoise et canadienne.

3. Des économies d’impôts de 100% à 120%, wow !
Les actions accréditives offrent une déduction de base de 100 % et 10 % additionnels si les frais d’exploration sont engagés au Québec et 10% supplémentaires lorsque l’exploration est effectuée à partir de la surface. Donc la déduction totale peut aller jusqu’à 120 % du coût de l’investissement! Sur votre déclaration d’impôt, votre revenu net va donc diminuer d’autant que le montant de l’investissement!

4. La période minimale de possession n’est que de 4 mois incluant au moins un 31 décembre.

5. Vous pouvez les acheter quand bon vous semble.

6. Report possible des avantages fiscaux.

Un exemple:

Si vous achetez pour 100 $ d’actions accréditives et que votre taux d’imposition marginal est de 49,97 %, vous obtiendrez un remboursement de 60$. C’est donc dire que pour générer un rendement positif, vos actions doivent conserver au minimum 40 % de leur valeur au moment de la revente. Cette marge de manœuvre est importante et c’est pourquoi les actions accréditives sont aussi intéressantes! Certes il y a un risque, mais l’avantage fiscal est si intéressant qu’on serait fou de ne pas considérer très sérieusement avoir recours à ce type de placement. Évidemment, plus votre taux d’imposition marginal est élevé et plus les actions accréditives deviennent un incontournable.

Le tableau qui vous explique tout avec des chiffres encore plus précis:

«C’est sûr que si tu gagnes 45 000$ tes réductions d’impôts seront beaucoup moins importantes que si tu en gagnais 200 000$, mais tout de même, cela vaut la peine de faire tes calculs.»

Comment utiliser les actions accréditives pour s’enrichir

Conservez le moins longtemps possible vos actions accréditives! Ce produit d’investissement est considéré extrêmement risqué et pour la simple et bonne raison que les actions accréditives perdent pratiquement toujours beaucoup valeur. Donc:

« c’est comme une grosse patate chaude – prenez vos avantages fiscaux, et tirez la patate au bout de vos bras dès que vous le pourrez. »

Ce n’est pas un placement qui prends de la valeur, c’est un placement qui vous donne un giga avantage fiscal. Point à la ligne. Alors, débarrassez-vous de ça dès que possible. 🙂

6 Stratégie pour gagner davantage

1. Achat à la pièce ou en groupe;
Lorsque vous achetez un lot d’actions accréditives de plusieurs compagnies via des parts d’une société en commandite d’actions accréditives, vous réduisez vos risques de perte, mais atténuez vos gains potentiels. Comme les actions accréditives ont généralement tendance à perdre de la valeur, mieux vaut selon moi opter pour une plus grande diversification de titres.
2. Maximiser l’investissement au Québec (10% de réduction supplémentaire).
3. Maximiser l’investissement dans les minières de surface (10% de réduction supplémentaire).
4. Avoir un revenu imposable élevé (voir le tableau d’impôt ci-haut)
5. Éviter l’impôt minimum de remplacement (« IMR »)

L’IMR a été conçu pour garantir que les personnes à revenu élevé ne paient pas, peu, voire aucun impôt, mais paie un impôt minimum. » Si votre revenu est super élevé, vous parlerez de cela avec votre fiscaliste.

«Les plus fortunés trouvent toujours les moyens de ne pas payer d’impôts.» 😉

6. Marché financier minimalement favorable. Le marché des ressources naturelles est volatile; mieux vaut analyser, connaître et cibler avant d’y investir.

Caractéristiques:

Les actions accréditives peuvent être des placements privés ou publics (actions cotées en bourse).

L’objectif fondamental des actions accréditives est de diminuer votre revenu imposable

«Les gens ordinaires ne connaissent que les CELI et les REER, les gens riches connaissent le nom d’un bon fiscaliste.»

Des rendements vertigineux

Il n’est pas rare de voir des rendements nets cumulatifs de 30% après Gains en Capital ! Comment est-ce possible? Le système financier n’a pas été créé par la classe moyenne. Tu me suis? 😉

Évidemment dans tout type d’investissements, il y a des risques!

Pour les éviter, mieux vaut demander conseil à un expert. Si tu veux obtenir les conseils d’un conseiller financier/ fiscaliste, écris-moi à ce courriel info@mieuxinvestir.ca et je te donnerai les coordonnées d’un conseiller près de chez-toi. J’en connais plus d’une dizaine aux quatre coins du Québec qui se spécialisent entre autres dans les actions accréditives.

Conclusion

Dans la jungle fiscale québécoise, les actions accréditives sont définitivement plus que pertinentes et pratiquement essentielles pour sauver gros en impôt. Pas besoin d’être archi riche, vous pouvez commencer à réduire vos impôts dès aujourd’hui.

« L’objectif principal est de récupérer les attributs fiscaux et non de demeurer investi… »

« Merci d’être de plus en plus nombreux à me lire. Cette année plus de 150 000 personnes m’ont lu sur mon blogue et dans le Huffington Post, c’est un privilège pour moi d’être lu! Je vous en remercie infiniment. Prends part à l’aventure sur Facebook. À plus. » Dominic GL

À lire:  

RETRAITE – NE VOUS LAISSEZ PLUS CONSEILLER PAR DES « HAS BEEN » !

Commentaires

commentaires

Vous êtes intéressés par l'argent et l'investissement? Abonnez-vous à la lettre financière de Mieux Investir.
-