Avez-vous déjà acheté un immeuble pour vous rendre compte, quelques mois plus tard, que certains problèmes de construction n’avaient pas été divulgués dans la déclaration du vendeur? Surprise, surprise!

Ma petite histoire de vices cachés

La découverte

Lors d’une forte pluie, vous vous rendez dans la partie arrière de la maison et outre l’odeur de la vieille humidité ambiante, vous découvrez que le plancher est mouillé. Serait est-ce une infiltration d’eau? Eh oui! C’est mouillé à la longueur. Au début ça vous fera un drôle d’effet…

« C’est comme si tu t’apercevais que ton nouveau Lexus a sous le capot un moteur de Ford. 😉 C’est un peu le même feeling que quand tu crois avoir perdu ton  »cell ». Ton coeur arrête de battre pendant 5 à 10 secondes. »

Fâché noir

Pour tout vous dire j’étais en beau Ta*****. C’est clair que l’ancien proprio le savait! Il a été propriétaire du quadruplex durant 5 ans.

Résigné

Mon troisième réflexe a été de me dire que mon investissement venait d’encaisser une bonne »moins-value ». Mais au moins c’est au sous-sol dans une pièce où mes locataires n’ont pas accès.

En mode poursuite

Je ne suis vraiment pas du genre à poursuivre, je suis plutôt du genre à régler mes problèmes tout seul… Mais business is business… J’ai été relire tranquillement la déclaration du vendeur. À la clause:

D.3.1 À votre connaissance, y a-t-il ou y a-t-il déjà eu infiltration d’eau au sous-sol ou ailleurs? L’ancien propriétaire a coché la case non!

SCANDALE! Il y a vice caché en la demeure!

«Pour tout dire quand on parle d’immobilier, ne me parlez surtout pas d’eau. L’eau est de loin le pire ennemi de l’immobilier.»

Le plan de match

J’ai fait mes petites recherches sur Internet et j’ai remis à jour mes connaissances en droit immobilier. Ensuite, j’ai trouvé comment écrire une mise en demeure

La contre-attaque

Ce lundi, je transmets à l’ancien propriétaire par courrier recommandé une charmante mise en demeure que j’ai écrite avec le plus grand soin.

C’est plate

L’ancien propriétaire est super cool, je lui ai déjà parlé de la situation. Il se dit prêt à m’aider à effectuer les travaux, mais il ne veut pas payer… Wake-up body! Ce n’est pas vrai que je vais perdre mon été à creuser à la pelle en métal une tranchée de 30 pieds de long par 6 pieds de profond. Oui, ça se fait, mais on n’a plus 20 ans. 😉

Donc une belle histoire de petites créances en vue. À suivre…

Si vous avez déjà eu des problèmes du genre avec un ancien propriétaire, des vices cachés, ou vous avez déjà visité la cour des petites créances, donnez signe de vie. Écrivez-moi à info@mieuxinvestir.ca et si vous le souhaitez je partagerai peut-être votre histoire.

Merci pour votre lecture, suivez-nous sur Facebook: Cliquez ici

En route vers l’indépendance financière

Dominic Goulet-Lapointe

 

Bonus:

ebook-mieuxinvestir

Téléchargez gratuitement mon eBook et obtenez en prime la lettre financière chaque mois & plus!


Votre Prénom*

Votre email*

Comments

comments