Le monde du travail se résume en deux catégories de travailleurs, ceux qui apportent beaucoup de valeur et ceux qui en apportent moins.

Plus tu seras rare et indispensable et plus tu seras riche.

Le médecin et le préposé aux bénéficiaires

Tous deux travaillent fort mais qui a le plus de valeur: celui qui t’accompagne ou celui qui te sauve la vie?

Le drame

Le médecin et le préposé aux bénéficiaires passent beaucoup de temps au travail tandis que le médecin gagne en moyenne 250$ de l’heure, l’autre se bat pour un salaire de 12,50 $. Un taux horaire qualifié par un syndicat des préposés aux bénéficiaires «de crève-faim». Tous deux sont humains, tous deux ont une famille à nourrir  et pourtant l’un devra travailler 20 fois plus d’heures pour arriver aux mêmes revenus.

«Je gagne 12,87 $ de l’heure, et je suis au plus haut échelon!, déplore Ginette Dussault, qui travaille depuis six ans à la résidence Marquis, à Sorel-Tracy. Je l’adore mon travail, mais on n’est pas assez payés pour le travail qu’on fait.» source

Et si je te disais qu’un préposé aux bénéficiaires peut gagner 100 fois plus qu’un médecin! Comment?

Briser les codes et devenir riche

Pour devenir plus riche qu’un médecin, le préposé aux bénéficiaires doit impérativement trouver un moyen d’aider plus qu’un patient à la fois. Comment: Avec Internet. En développant une application qui sera capable de venir en aide à des milliers de patients en même temps, il aidera en plus ses collègues à alléger leur tâche de travail, et il pourra vendre son application aux hôpitaux et à des millions d’utilisateurs autour du monde. Win, win, deal.

L’idée: « Investis ton temps pour être le plus utile possible. »

PEGR et GEPR

Qu’est-ce que ces deux mots mangent en hiver? Hier je lisais le livre d’Olivier Seban, Tout le monde mérite d’être riche, et au chapitre 5 j’ai trouvé le PEGR et GEPR…

PEGR (Petits Efforts Gros Résultats)

GEPR (Gros Efforts Petits Résultats)

« Dites-moi ce que vous faites et je vous dirai combien vous allez gagner. » Olivier Seban.

Travaillez 100 fois moins pour gagner le même salaire – Le locataire vs le propriétaire locatif

Le locataire doit travailler fort pour payer son loyer qui ne cesse d’augmenter. Il travaille donc 40 heures par semaine. Pendant ce temps le propriétaire ne travaille que quelques minutes par mois histoire de voir si le montant du loyer a été déposé dans son compte de banque. À la fin de l’année, le propriétaire locatif aura travaillé au maximum 20 heures sur son immeuble de 4 appartements et gagné 26 000$ (35 000$ moins la taxe municipale et scolaire, assurances et fonds de prévoyance = 26 000$). Le préposé aux bénéficiaires lui aura travaillé 2 080 heures à 12,50$ de l’heure pour gagner exactement le même montant d’argent: 26 000$. Dans cette exemple le locataire a travaillé 100 fois plus fort pour arriver au même résultat que son propriétaire!

Pour le même chèque de paye désirez-vous travailler 20 heures ou 2080 heures?

 

 

« En une minute, je peux changer mon attitude et, avec cette minute, je peux changer ma vie entière. »

Si tu as des questions sur comment progresser, faire de l’argent via l’immobilier, l’entreprenariat, la bourse, je peux te coacher et te conseiller sur les meilleures pratiques pour partir d’où tu es aujourd’hui pour aller là ou tu veux aller demain! Besoin d’un coach? Écris-moi: info@mieuxinvestir.ca.

 

Abonne-toi par email pour ne rien manquer! Astuces, formations… En route vers la liberté financière!

Comments

comments